NOUVEAU SITE : NUDAYNUSOUL.COM


Soulistik is closed but don't worry, you can now hear way more stuff at nudaynusoul.com !! See ya there !



mardi 5 avril 2011 à 20:56 - Fun
Petit délire d'un excellent beatmaker francophone (Tum'Soul) ! J'ai aimé l'autodérision, ainsi que la qualité de l'image et bien sur du son qui est comme toujours au top avec Tum'Soul !


Certains font des vidéos dans des clubs, dans des villas avec piscine, sur des yacht, en Lamborghini, sous une pluie de billets imbibés de Champagne... pendant ce temps, d'autres vont à la laverie.
\n
lundi 28 mars 2011 à 23:25 - Musique
Jamall Bufford aka "Buff1" est un rappeur du Michigan, membre de AML ("Athletic Mic League").

Son premier album (Pure, 2007) lui avait valu de nombreux honneurs de la part de la presse spécialisée aux USA. Le clip ci-dessous est extrait de son second album sorti en 2008 : There's Only One.


Buff1 - Real Appeal

Des artistes comme Zo! et Black Milk ont participé à quelques productions de Buff1, et de nombreux ténors du milieu travaillent avec lui : Mos Def, De La Soul, Slum Village, Jurassic 5, Dead Prez, Talib Kweli, Little Brother,Ghostface Killah...

Moi j'aime son style assez simple, un brin old school, avec une pointe d'auto-dérision...dans l'esprit des personnes avec qui il collabore en fait... C'est du hip-hop posé comme j'aime voilà tout !
\n
vendredi 18 mars 2011 à 22:26 - Artistes à découvrir
"L'homme à la cagoule" comme je l'appelle, c'est Grégory Porter. Ce monsieur, bien jeune pour un chanteur de jazz, nous livre ici une chanson d'une intensité très particulière qui a retenu toute mon attention.

Un peu comme face à quelqu'un qui ne parle pas souvent, on a juste envie de prêter l'oreille du début à la fin du morceau, et de se laisser porter par la mélodie, puis par la voix... Puis le tout qui s'harmonise comme rarement : la voix accompagne le piano, le piano accompagne la voix... Que dire de plus, c'est si simple et pourtant si puissant qu'à la fin de la chanson on s'étonne encore que 3 minutes se soient déjà écoulées !


Gregory Porter - Illusion

Ne vous laissez pas abuser par son look un peu étrange, c'est un enfant spirituel de Nat King Cole, et cette influence se retrouve à travers tout son album "Water" (sorti en 2010). On est ici dans du jazz pur et dur, autour de piano, de cuivre, et alimenté par une voix exceptionnelle et un charisme qui font de Gregory Porter un des jazzmen à surveiller dans les années à venir.

Qui sait, il inventera peut être une mode avec sa cagoule étrange autour de la tête...
\n
lundi 14 mars 2011 à 18:48
Oxmo, fidèle à lui même, avec un inédit sorti récemment sur la toile... une tuerie ! Et une belle mise en image également...


Oxmo Puccino - Quitte moi

Après 3 ans d'écriture, son dernier album est téléchargeable pour à peine plus de 6 euros sur itunes.

Les lyrics de cet album sont pesées mot après mot. Heureux de voir que depuis TimeBomb, il a gardé la capacité à pondre des textes uniques, et il a super bien vieilli en terme artistique.

J'aime tout l'album, mais en particulier :
J'te connaissais pas ("rien ne poussait sur ma banale planète, tu m'as fait mettre des fleurs sur mon arbalète")
Les unes, les autres ("t'as jetté l'une à l'eau et promis la Lune à l'autre")


\n
mercredi 2 mars 2011 à 20:08 - Musique
Petit hommage à Gainsbourg pour son "anniversaire". De nombreux artistes, toutes tendances confondues, se sont inspirés de ce personnage inimitable.

Mon ami San Eyes est le dernier en date, avec sa beat-tape "You're under arrest" entièrement inspirée de l'univers de Gainsbourg. Ci-dessous, la première mise en image est très plaisante et de qualité. Le message est simple : les artistes ne sont pas uniquement ceux qui sont célèbres, et il y a un artiste caché en chacun de nous !



Je vous laisse découvrir toute la tape gratuitement à cette adresse : saneyes.com

Personnellement, j'ai beaucoup apprécié "les femmes c'est du chinois", "Ford Mustang" et l'interlude "Détournement d'art mineur". En parlant d'interlude, cette tape s'entrecoupe de medley du genre "sampleur/samplé" où l'on se rend compte combien Gainsbourg a inspiré bien au-delà du sol français !
\n

[ Voir les articles précédents]